Immeuble de grande hauteur bois – commission technique ADIVbois

immeuble bois-bergen-artec
Immeuble bois 14 étages à Bergen en Norvège réalisé par le cabinet Artec – 2015; crédit photo : Artec

Ce sont plus de 100 architectes, experts de la construction, acousticiens, thermiciens et autres qui se sont réunis lors du lancement officiel de la commission technique de l’association ADIVbois le Mercredi 2 Décembre 2015 à Paris. Nous étions présents par le biais de notre entité ECTS, en tant que spécialiste de la charpente Métal Bois & mixte.

L’enjeu est de donner une réponse du secteur bois aux politiques sur les possibilités de construction d’immeuble en bois en France dés 2016. Cette commission se déroulera sur 2 ans et doit aboutir sur un guide de conception permettant aux entreprise et investisseurs d’appréhender au mieux les IGHB (Immeuble de Grande Hauteur en Bois).

ADIVbois

ADIVbois est une Association pour le Développement des Immeubles à Vivre bois présidé par Eddy Magne, accompagné de Frank Mathis et Dominique Weber, pilotes du Plan Industries Bois.

Cette association est le fruit d’un plan de l’état dit « nouvelle France industrielle » d’un budget d’environ 9 millions d’euros, financé avec la participation du CODIFAB, permettant de développer les constructions D’IGHB.

Pour rappel :

Le comité de pilotage de la Nouvelle France industrielle a validé le 18 juin cinq nouvelles feuilles de route des 34 plans prévus par ce programme lancé en septembre 2013 par François Hollande et Arnaud Montebourg. Outre le plan « Rénovation thermique des bâtiment » figure parmi ceux-ci le plan dédié aux « Industries du bois ».

-Pour mobiliser les différentes parties prenantes, la feuille de route prévoit un projet fédérateur : la construction d’un immeuble en bois de 30 étages en 2030. D’ici 2017, le plan fixe comme objectif intermédiaire la construction de cinq à dix immeubles de moyenne hauteur (7 à 15 étages).

Qu’est ce qu’un IGH ?

Définition :Selon les dispositions de l’article R122-2 du Code de la construction et de l’habitation français, « constitue un immeuble de grande hauteur, […] tout corps de bâtiment dont le plancher bas du dernier niveau est situé, par rapport au niveau du sol le plus haut utilisable pour les engins des services publics de secours et de lutte contre l’incendie :

– à 50 mètres pour les immeubles à usage d’habitation […] ;

– à plus de 28 mètres pour tous les autres immeubles.

 

logos des associations parues lors de la commission technique

Lancement de la commission technique – 2 decembre 2015

Le lancement de la commission technique au sein du CSTB à Paris ce 2 Décembre 2015 a réuni plus de 100 professionnels du secteur du bâtiment directement intéressés ou déjà investis dans le développement des constructions bois. Ce lancement a permis à ADIVbois d’annoncer la feuille de route sur 2 ans.

Pour cette première journée, chaque professionnel a pu participer aux tables rondes proposées. Les tables rondes sont découpées suivant 5 axes majeurs : Structure – Incendie – Enveloppe thermique – Acoustique – Durabilité

Notre bureau d’étude ECTS a pu participer à la table ronde structure développée suivant les 3 critères suivant : Calcul – Vibration – Séisme. Cette table ronde a permis à chacun de s’exprimer sur les difficultés déjà rencontrés et décrire quelle typologie de structure serait cohérente pour la réalisation d’IGHB.

La restitution des 5 tables ronde a montré les freins réglementaires et méconnaissance de certaines notions. Ces manques de connaissances devront être ciblés afin de proposer des tests pouvant être réalisé par des institues agréées telles que l’ENSTIB, l’ESB ou autre école d’ingénierie du bâtiment.

Outre rassembler un grand nombre d’expert du bâtiment démontrant une réelle motivation de construction d’IGHB, le but de cette commission est d’arriver à établir, courant 2018, un « guide de conception » des IGHB.

Cela doit tout d’abord passer par une phase d’analyse des freins réglementaires français actuels et la réalisation d’un Benchmarking visant à référencer ce qui a déjà été fait à l’étranger. Ce Benchmarking permettra de tirer à la fois les bonnes pratiques et les conceptions à éviter. La seconde phase consistera à programmer une série d’essais sur 2 ans permettant de lever certains freins ou vide normatifs. Enfin ce travail servira de base pour dialoguer avec les instituts de contrôle et investisseurs démontrant les réelles possibilités des IGHB.

exemple d'interieur immeuble bois
Image de l’intérieur de la tour bois LTC ONE; crédit photo uqac

Construction d’immeuble bois en France courant 2016

Comme présenté ci dessus le but de cette commission est de présenter une « simplification réglementaire et normative » pour lever les freins à l’offre d’IGH en bois. Enfin, pour amorcer le marché par la commande publique, un concours national sera organisé par le Plan Urbanisme Construction Architecture (PUCA) et un appel à candidatures sera lancé pour sélectionner des collectivités prêtes à lancer deux ou trois appels à projets par an.

Le PUCA doit donner les lignes directrices du premier projet d’immeuble bois par le biais d’un cahier des charges complet. Courant 2016 est prévu un lancement du cahier des charges PUCA, une identification des sites de construction et le lancement du concours. Si les premiers bâtiments répondent à la demande des investisseurs il sera prévu, en France, d’ici 2017 le lancement d’une dizaine de bâtiments bois de 10 à 15 étages et d’ici 2030 des immeubles de plus de 15 étages.

La forêt française est la troisième ressource forestière d’Europe. Le matériau bois, en se développant avec les nouveaux systèmes d’ingénierie (CLT, LVL, Lamellé collé, …) a un réel atout aujourd’hui pour s’élever. En diversifiant les essences de bois utilisés dans les immeubles (Epicéa, Pin, Hêtre, ..) la filaire bois française pourra s’imposer sur le marché international. « A la clé : 60 000 emplois » (selon ADIVbois).

ECTS s’est déjà inscrit dans cette démarche et participe à la conception d’un immeuble bois structure mixte à Nantes. Voir l’article ici.

 

projet tall wood
Tall wood par MGA, en projet, crédit photo : MGA

Immeubles bois en France et à l’étranger

De nombreux projets émergent en Europe et en France. Actuellement c’est l’immeuble « Treet » à Bergen en Norvège qui est le plus haut construit jusqu’ici (Décembre 2015). Ci dessous quelques images d’immeubles bois déjà réalisés en Europe.

Immeuble "toit vosgien"
« Le toit vosgien » à St dié des Vosges en France, 8 étages, par ASP architecture – 2013; Crédits photo : Lignatec

Immeube "Forte living"
Forté living en Australie, 10 étages, par Lend Lease – 2012; crédit photo ADIVbois

Immeuble "LTC one"
LCT One en Autriche, 8 étages, par H. Kaufmann – 2012; crédit photo Wiehag
Immeuble "wood innvation center"
Wood innovation and design centre à Prince Georges- BC, 7 étages, par MGA – 2013; Crédit photo MGA

 

Trouvez plus d’information sur les immeubles structure mixtes sur notre article précédent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.