La préfabrication : Le MC2I expliqué en 3 points

Pour la construction du collège Milcendeau de Challans inauguré à la rentrée 2015, il a été décidé très en amont d’utiliser des matériaux préfabriqués pour bénéficier de multiples avantages propices aux ouvrages d’enseignement.

 

Robustesse, facilité d’entretien, longévité, qualité de finition, ce sont bien les premiers critères requis pour construire un collège. Dans un lieu où vont s’épanouir des élèves pendant les prochaines décennies, les notions de sécurité et de résistance prennent tout leur sens.

Le MC2I permet de garantir ces critères pour plusieurs raisons. Mais qu’est-ce qu’un MC2I au juste ? Et qu’est-ce qui le différencie d’un mur classique ? Tous les secrets du MC2I dévoilés par Nicolas Avril, dessinateur – projeteur au sein de SERBA.

 

I/ Qu’est ce qu’un M.C.2.I. ?

 

 Un MC2I est un Mur à Coffrage et Isolation Intégrés.

Un MC2I est un procédé destiné aux façades composé de deux parois préfabriquées servant de coffrage, d’une paroi isolante assurant l’isolation thermique par l’extérieur et d’un vide central permettant le coulage d’un noyau béton sur chantier.

 

1 - prefa

Ce mur est fabriqué en usine, il comprend 4 différentes couches:

2 - prefa

           – La paroi intérieure: il s’agit d’une épaisseur de béton fabriquée en usine.

            – Le noyau: espace où des armatures et autres éléments sont positionnés. Cet espace sera rempli de béton sur chantier.

            – L’isolant: une épaisseur d’isolant

            – La paroi extérieure: il s’agit d’une épaisseur de béton fabriquée en usine.

 

Ces différentes couches sont reliées entre elles en usine et sont livrées comme un ensemble, appelé panneau.

 

II/ Pourquoi utiliser ce procédé ?

– l’isolation étant intégrée, le procédé est conforme à la RT2012.

– Les murs préfa étant produits en usine, la mise en œuvre sur le chantier est très rapide. (Peu ou pas de coffrage, moins d’armatures à mettre en place sur le chantier)

– Deux faces coffrées fond de moule

– Les tables utilisées permettent de préparer des MC2I avec de grandes dimensions de panneaux

– Etanchéité parfaite à l’air et à l’eau grâce au noyau coulé en place

– Inertie thermique pour le confort d’été

– Possibilité de finition architectonique sur la paroi extérieure.

– Ouvrage assimilé à un mur banché d’un point de vue structurel

 

III/ Comment se fabrique et se pose un MC2I?

 

Détail de la fabrication au sein de l’entreprise SORIBA qui a réalisé les MC2I pour le projet du collège Milcendeau.

3 - prefa

 

 

photo du collège avec mur préfa matricé* au rez-de-chaussée

 

 

Conditions de fabrication

Tables de préfabrication horizontales, métalliques (dimensions 9.88 m x 3.80 m), intégrées dans un process de production type carrousel.

Les faces vues des deux parois sont coulées en fond de moule.

Le cycle de production se déroule dans l’ordre suivant :

  1. Bétonnage de la paroi extérieure équipée de l’isolant, des connecteurs, des ancres porteuses et du système de levage (Étape 1).
  2. Bétonnage de la paroi intérieure et retournement de la paroi extérieure (Étape 2).
  3. Décoffrage du mur (Étape 3)

Étape 1 :

  1. Mise en place de l’agent de démoulage.
  2. Après nettoyage des équipements, mise en place des différentes joues de coffrage métalliques, à l’aide d’un robot de coffrage. La fixation des joues se fait par l’intermédiaire d’aimants.
  3. Mise en place des encadrements de baies ou portes si nécessaire.
  4. Mise en place des accessoires (gaines et boitiers électriques, etc.)

4 - prefa

 

 

 

 

 

 

5. Mise en place de l’armature de la paroi, avec interposition de cales distancier pour garantir l’enrobage.

6. Positionnement du système d’ancrage/de levage

7. Mise en œuvre du béton et secouage/vibration de la table.

8. Mise en place de l’isolant pré-percé et des connecteurs.Vibration des connecteurs pour assurer leur bon enrobage dans le béton.

5 - prefa

 

 

 

 

 

 

9.Stockage de la table dans une zone de maturation (étuve).

 

Étape 2 :

10. Renouvellement des points 1 à 5 pour la paroi intérieure.

6 - prefa

 

 

 

 

 

 

11. Retournement de la paroi extérieure sur la paroi intérieure à l’aide d’un portique de retournement.

7 - prefa

 

 

 

 

 

 

12. Stockage de la table dans la zone de maturation (étuve).

 

Étape 3 :

13. Décoffrage à l’aide de ponts roulants et table de relevage

14. Traitement éventuel de la face extérieure du mur.

15. Mise sur parc dans des racks.

8 - prefa

 

 

 

 

 

Mise en œuvre sur chantier

Sur le chantier, pour l’entreprise de Gros Oeuvre (Pilet), il ne reste plus qu’à poser et couler en place. Ce qui permet une plus grande souplesse de pose, un gain de temps sur le chantier et une qualité assurée avant la livraison.

9 - prefa

 

 

Stockage des panneaux sur le chantier avant la pose.

 

 

 

 10 - prefa

 

 

Ces panneaux sont posés et étayés.

 

 

 

 

11 - prefa

 

 

Le coulage du noyau a été effectué. Le chantier a bien avancé donc les étaiements ont été enlevés.

 

 

 

 

12 - prefa

 

 

Photo prise au même moment que la précédente.

Nous voyons bien la différence entre le MC2I au RDC et le mur banché au R+1.

 

 

 

 

conclusion

Un bâtiment neuf fait pour durer qui résistera aussi bien aux agressions climatiques qu’aux enfants turbulents.13 - prefa  

Pour en savoir plus sur la construction du collège Milcendeau de Challans, consultez notre article sur les porte à faux en suivant le lien ci-dessous :

http://blog.novam-ingenierie.com/realisation-de-porte-a-faux/

 

*matricé : Il s’agit d’un type de finition. La paroi est en relief pour incorporer des motifs.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux

2 thoughts on “La préfabrication : Le MC2I expliqué en 3 points”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.