Suivez-nous & partagez

Voeux 2022

2022, pollinisons nos savoirs pour la biodiversité !

Plutôt étonnant ce message de vœux aux couleurs printanières ! Et bien il n’a pas été choisi au hasard.

Un petit pas pour l’homme, un grand pas pour la biodiversité !

La biodiversité est l’un des thèmes sur lesquels nous souhaitons nous mobiliser cette année, et notamment la pollinisation. Mais pourquoi ? Il faut savoir que la pollinisation est indispensable à la reproduction de nombreux végétaux.

Quelques chiffres clés* pour bien comprendre son rôle :

  • « Près de 90 % des plantes à fleurs dans le monde dépendent, au moins en partie, de la pollinisation.
  • Dans l’agriculture plus spécifiquement, la pollinisation assure un service agronomique pour les végétaux cultivés : plus des trois quarts des plantes dans le monde sont pollinisées, au moins pour partie, par les insectes.
  • Au total, environ 35 % de ce que nous mangeons est lié à l’action de ces insectes. »

Seulement voilà, on observe un déclin des abeilles sauvages et domestiques depuis des décennies. Plusieurs menaces pèsent comme la destruction de leurs habitats, la raréfaction des fleurs sauvages et cultivées aussi sources de leur alimentation, l’usage des insecticides, le changement climatique, l’arrivée des frelons asiatiques qui s’en prennent aux colonies, … « Les taux de mortalité annuels observés sur les colonies d’abeilles mellifères (ou domestiques) se sont fortement accrus dépassant fréquemment les 30 % »*.

C’est alarmant. Nous lançons alors une sonnette d’alarme et notre mot d’ordre est l’action !

Une petite action qui s’inscrit dans un programme qui en dit long…

Favoriser la pollinisation est une action parmi tant d’autres, et qui s’inscrit dans notre politique de responsabilité sociétale que nous suivons depuis de nombreuses années : la qualité de vie au travail, le choix de partenaires locaux et favorisation des circuits courts, mécénat de nombreuses associations sportives et sociales, lancement du Dé-fit, limitation du plastique, encouragement au tri et recyclage, lombricomposteur, etc… Nous ne pouvons pas recenser toutes ces actions ici.

Mais qui dit nouvelle année, dit bonnes résolutions ! Alors pour 2022, nous souhaitons aller encore plus loin et formaliser tout ça.

L’une de ces actions concerne notre position en tant qu’acteur de la construction. Le bâtiment s’avère être un vrai fléau pour notre environnement si nous n’en tenons pas compte dans sa conception. En tant que partie prenante de la maitrise d’œuvre, nous avons également un rôle à jouer ! Nous avançons bien entendu chaque année mais le chantier reste colossal. Car derrière la protection de l’environnement dans le bâtiment, il y a toutes sortes d’actions : le bas carbone, le réemploi des matériaux, la préservation de la biodiversité jusque dans les milieux urbains, etc…

Novam Ingénierie, un écosystème vivant pour faire fructifier des idées et des actions 

Prenons l’exemple de notre siège basé à Challans, en Vendée, et à deux pas du Marais Breton Vendéen, un territoire de 45 000 hectares de zones humides, aussi appelé le Marô. En vivant aussi proche de ces milieux naturels où vivent faune et flore, nous nous devons d’agir en leur faveur ! C’est pourquoi l’une de nos premières priorités portent sur la protection de la biodiversité, et notamment sa favorisation. Et pour faire fructifier de bonnes idées, quoi de mieux que de réunir ses collaborateurs pour définir les bonnes actions 2022. Toutes les entités de Novam Ingénierie sont bien placées pour donner un avis et une idée constructive à ce projet, et d’autant plus OCE, notre bureau d’études dédié à l’aménagement et l’environnement.

Nous allons mener des ateliers avec l’intervention de professionnels ou associations liés à la cause et ainsi aboutir à des actions concrètes à engager cette année.

Le premier atelier portera sur la mise en place d’un « kit de préservation » sur nos propres sites, qui sont situés en pleine ville pour la plupart d’entre eux. Nos terrasses sont souvent paysagées et aménagées pour accueillir confortablement les collaborateurs mais pas suffisamment pour nos amis oiseaux et insectes. Nichoirs, hôtels à insectes, murs végétalisés, et d’autres idées vont naitre de ce premier atelier pour aménager au mieux nos bâtiments.

 

Voilà un début prometteur. Nous dévoilerons petit à petit toutes nos actions prévues au programme durant l’année. Restez informés en nous suivant sur nos réseaux sociaux LinkedIn et Facebook !

Retrouvez ici notre article sur le bâtiment et la biodiversité.

*Source : Plan national en faveur des insectes pollinisateurs et de la pollinisation par le MINISTÈRE DE LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE et le MINISTÈRE DE L’AGRICULTURE ET DE L’ALIMENTATION

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.